En souvenir de mon grand-père qui a combattu en 14-18

Aujourd’hui 11 novembre, date d’Armistice (1918) de fin de la Grande Guerre (1914-18)
En mémoire à ces millions d’hommes qui ont combattu pour leur patrie (!) dans de terribles conditions

Dans tous les villages de France des stèles de mémoire « Morts pour la France » ont été érigées la fin de la guerre. Le 11 novembre 2014 vient d’être commémoré « l’Anneau de la Mémoire » (+ ici) à Notre-Dame-de-Lorette dans le Nord où y sont inscrits 579 606 noms de soldats tombés sur le champ de bataille.

Mais tous ceux qui ont survécu jusqu’à un âge même avancé, ont maintenant peu de place d’être cités, face à tous ces morts. Pourtant ils sont revenus. Ils ont continué une vie de labeur avec ce souvenir de souffrance, souvent tu dans le silence. Je voudrais leur rendre hommage.

Photo prise au camp Wagram, près de Hartmannswillerkopf (Alsace), le 21 janvier 1916.

Photo prise au camp Wagram, près de Hartmannswillerkopf (Alsace), écrite le 21 janvier 1916 par Gabriel Ricard (2eG)

Je vous partage une photo de mon grand-père (2e à gauche) prise au Camp Wagram (?) près de Hartmannswillerkopf (Vosges alsaciennes). Il l’a écrite le 21 janvier 1916 mais la photo date probablement de l’automne 1915.
Mon grand-père Gabriel Ricard est né en novembre 1895 et mort à 80 ans en novembre 1975. Il allait sur ses 19 ans quand fut déclarée la guerre (le 3 août 1914) et mobilisé de fait dans les mois qui ont suivi.


Today on 11 november, we celebrate the end of first world War (1914-18). In memory of these millions of men who died or fought in terrible conditions. I share you a picture from my grand-father (2e left), took on january 21 of 1916.


La bataille du Hartmannswillerkopf est une bataille de la Première Guerre mondiale. Elle a lieu du 19 janvier au 22 décembre 1915 sur le Hartmannswillerkopf, une montagne des Vosges (956 mètres d’altitude) située dans le département du Haut-Rhin, en Alsace, région aujourd’hui française mais allemande au début de la guerre. Cette bataille se déroule sur un front secondaire de la « Grande Guerre » mais la violence des combats et la rigueur du climat des hautes-Vosges l’ont rendue aussi terrifiante que celles plus célèbres de la Marne, de la Meuse ou de la Somme. (dixit Wikipedia) Hartmannswillerkopf – La montagne de la mort : http://www.lieux-insolites.fr/cicatrice/14-18/hwk2/hwk2.htm

dans les tranchées ...

dans les tranchées …

Pour en savoir plus …

Publicités

N'hésitez pas à réagir ou à apporter plus d'infos :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s