les Illuminati, le Dollar$ et la domination US


Sociétés Secrètes : le code des Illuminati – via Histoire TV.
Arte nous plonge ici dans l’univers obscurs des « Sociétés secrètes ». ↓ (48mn48″)

 

Cette souveraineté du $ sur le monde pourrait bien être remise en question. Aujourd’hui l’homme est devenu l’esclave de ce qu’il a créé avec ce sceau… Paradoxe alors qu’il devait le rendre plus libre. Mais depuis la crise financière et bancaire de 2008 nombreux observateurs annoncent la fin d’une époque. Le monde se transforme, de nouvelles consciences émergent, les distances sont devenues relatives par les interconnexions des hommes entres eux. La mutation est en route inéluctablement.

_________

Je vous propose, ci-après, un petit retour en 3 points, sur le dessous des cartes de la domination du Dollar américain dans l’économie mondiale et les échanges internationaux en général  :

1. Les Illuminati

« Les Illuminati existent sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l’Ordre des Illuminati en Bavière par Adam Weishaupt, un ancien Jésuite. Son projet était de « libérer les hommes de l’esclavage (…) avec pour but officiel de les éduquer afin de les rendre meilleurs par la libre-pensée & par la libération de la superstition & des préjugés ». Ce qui fut interprété -à tord- comme une volonté de détruire l’Etat et la société. – Source : « Les illuminati, un peu d’histoire« /EzoOccult (Le Webzine d’Hermès)

2. La création du Dollars US $

Le 4 avril 1792, une loi fait du dollar la monnaie officielle des États-Unis à l’initiative d’Alexander Hamilton, secrétaire du Trésor sous la présidence de George Washington » – Source : « Création du dollar« /Hérodote.net (Toute l’histoire en un seul clic)
« La secte Luciférienne (‘les éclairés’), des illuminati est à l’origine de la conception du sceau des USA visible sur le dollar, et de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis le 4 Juillet ». >cf. « Création du dollar« /Realinfo

3. Les accords de Bretton Woods

Ces accords signés le 22 juillet 1944 aux USA marquent le début de la domination monétaire des Etats-Unis via leur Dollar $US, imposée au reste du monde.

« La confiance dans le dollar repose sur trois piliers: la puissance économique des États-Unis, la convertibilité du dollar en or et l’important stock d’or dont les États-Unis disposent. »

2 propositions s’affrontent lors ces négociations de 1944 :

  • John Maynard Keynes (UK) (1883-1946), économiste britannique fondateur de la macroéconomie ‘keynésienne’ est favorable au libre échange. Sa proposition était de baser le système d’échange sur une unité de compte extérieure aux nations, par la création d’une monnaie à part, à l’encontre d’une suprématie du dollar telle qu’elle fut adoptée.
  • Harry Dexter White (US) (1892-1948), économiste américain employé au Département du Trésor des Etats-Unis pendant la guerre est un des fondateurs du FMI (Fond Monétaire International) et de la Banque mondiale. Sa proposition, placer le dollar comme seule monnaie dans les échanges internationaux.

« Dans l’immédiat après-guerre, l’Europe était au bord du gouffre économique... »

Ces accords, dont l’issue fut imposée économiquement par les US de l’après guerre, sont toujours en cours dans les échanges internationaux. Or le monde a évolué, les pôles d’attractivité se sont déplacés ; la Chine ou les Etats du Golfe sont désormais des partenaires incontournables. Tandis que la Russie oeuvre et s’impose dans le processus décisionnel des relations internationales. Aussi il est fort à parier qu’à court terme les cartes de ces accords soient rebattues de fait, par ces nouvelles forces. Le Dollar lui n’est plus convertible en or.

 

Ch.PL –

 

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES 
  1.  The Battle of Bretton Woods : John Maynard Keynes, Harry Dexter White and the making of a New Word Order – de Benn Steil (2013)
  2. Comment on est passé de l’étalon-or à l’étalon dollar, de Addison Wiggin – La Chronique Agora (25 août 2014)
  3. Contexte monétaire international de l’après-guerre – CVCE.eu
  4. La reconstruction économique après la seconde guerre mondiale (1ère partie 1944-1971), de Jean-Pierre Rissoan – Histoire politique – Révolution Jeunesse du monde.
  5. Réserves d’or des banques centrales (août 2016) – Comptoir National de l’Or
  6. Le capitalisme touche à sa fin (16 décembre 2008) – Le Monde, entretien avec le sociologue Immanuel Wallerstein.

 

Publicités
Vidéo

L’univers est vibration


Mondes Intérieurs, Mondes Extérieurs Documentaire complet
Source : https://www.youtube.com/user/mondesinterieursfilm

Il existe un champ vibratoire reliant toutes choses On l’a appelé Akasha, le son originel Om, les perles du collier d’Indra, l’harmonie des sphères et des milliers d’autres noms lui furent attribués à travers l’histoire.

Les professeurs anciens enseignaient le Nada Brahma – l’univers est vibration. Le champ vibratoire est à la source de toute véritable expérience spirituelle et de toute recherche scientifique. Il s’agit du même champ ésotérique que des saints, des bouddhas, des yogis, des mystiques, des prêtres, des chamanes, des prophètes ont observé par introspection. Bon nombre d’imminents penseurs de l’histoire tels que Pythagore, Keppler, Léonard de Vinci, Tesla et Einstein approchèrent le seuil du mystère. Dans la société moderne, la majeure partie de l’humanité a perdu la sagesse ancienne. Nous nous sommes trop égarés dans le domaine de la pensée, ce que nous percevons comme le monde extérieur de la forme.
Nous avons perdu notre lien vers les mondes intérieurs. Cet équilibre, appelé « la voie moyenne » par le Bouddha et « le juste milieu » par Aristote, est le droit de naissance de chaque être humain. C’est la source commune de toutes les religions et le lien entre nos mondes intérieurs et extérieurs.

Nostradamus (1503-1566)

Nostradamus, lettre à Henri II (1558)


Nostradamus (Michel de Notredame) est né le 14 décembre 1503 à Saint-Rémy de Provence (France) et mort le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence. Il est l’auteur des célèbres prophéties « Centuries », écrites en vieux français, dont la première édition (l’édition originale) est celle de 1555 publiée sous le titre « Vrayes centuries et prophéties » à Lyon ; trois centuries complètes.

_________

Le 27 juin 1558 à Salon, Nostradamus date sa lettre à l’attention du Roi Henri II (1519-1559) pour lequel il avait fait une terrible prophétie de mort dans le 35e quatrain de sa 1ère centurie (en mai 1555), soit 4 ans et 2 mois avant que cette prophétie ne se réalise  :

Henri II (1519-1559)

Henri II (1519-1559)

Le Lyon jeune, le vieux surmontera,
En champ bellique, par singulier duelle,
Dans cage d'or les yeux luy crèvera,
Deux classe une puis mourir, mort cruelle.

 

 

« LETTRE AU ROY HENRY SECOND » (lire le texte intégral → [ci-après ↓] plus en bas)

« Au très invincible,
très puissant et très chrétien
Henry Second,
Roy de France ;
Michel Nostradamus,
votre très humble et très obéissant serviteur et sujet, »

Cette lettre commencée le 14 mars 1557 et achevée le 27 juin 1558, aurait été insérée en marge de la 7ème Centurie, dans l’édition de 1558. Or il s’avère que de part le monde, il n’existe (plus) aucun exemplaire de cette édition (de 1558) ce qui pourrait mettre en doute aujourd’hui l’authenticité de son existence. Néanmoins, elle a été publiée dans l’édition de 1568, soit 2 ans après la mort de son auteur et est citée (telle une référence) dans plusieurs autres éditions antérieures.

Elle est une préface aux Centuries, un message d’éternité et de postérité pour les générations futures.
Nostradamus expose ici sa vision du monde jusqu’au 7ème millénaire, y présageant de très grandes violences commises par des Hommes et où le sang des innocents coulera en quantité. La religion (le christianisme, sa foi déclarée) en est le fil conducteur, tout au long.

Ces révélations lui ont été faites par le biais de calculs astronomiques (et astrologiques), par l’étude de textes sacrés, et par l’écoute de son ‘intuition & instinct naturel, le tout avec « un esprit libre et non forcé » comme il l’écrit .

Nota : le monde du 16e siècle dans lequel vit Nostradamus est fait de grandes violences -batailles et crimes entre les hommes, guerres de religions (catholiques et protestants se déchirent), et de grands fléaux dont la peste font de nombreuses victimes. Aussi, ses prophéties sont dans cette veine, beaucoup de cahots jusqu’à l’avènement d’une paix entre les Hommes sur Terre…

_________

DATATIONS de Nostradamus 

1Nostradamus remonte à Adam qu’il considère comme l’an zéro (cf. 1ère partie de son texte)
Selon cette datation le temps pourrait être énuméré ainsi (=> …), jusqu’au 7e millénaire :

  • 1242 ans après, vient Noé => l’an 1242./-3515 ans av. n.è.
  • 1080 ans après, vient Abraham (‘Souverain astrologue’, patriarche du monotéisme) => l’an 2322./-2435 ans av. n.è.
  • 515 ans après, vient Moïse => l’an 2837./-1920 ans av. n.è.
  • 570 ans après, vient David (Judaïsme) => l’an 3407 /-1350 ans avant notre ère
  • 1350 ans après, vient Jésus (Christianisme) => l’an 4757 / l’an 0 de notre ère
  • 621 ans après, viennent les Sarrazins (Islam) => l’an 5378 /l’an 621 de n.è.
  • Puis, par projection, + 936 ans = 14 mars 1557 (date notée par Nostradamus) => l’an 6314./ l’an 1557 de n.è.
  • + 459 ans = 2016 (année actuelle, ici en France) => l’an 6773 /l’an 2016 de n.è.
    A ce décompte il faudrait rajouter encore 227 ans environ (+ ou -) pour arriver au 7e millénaire.

2Nostradamus réévalue ici cette datation après l’étude des Lettres Sacrées (cf.2ème partie de son texte [II])
Il prend ainsi en considération :

  • l’Arche de Noé, le Déluge Universel,
  • les naissances d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
  • la période Egyptienne,
  • l’édification du Temple par Salomon,
  • jusqu’à la naissance de Jésus-Christ.

_________

Je vous présente [ci-après ↓] ce très long texte« Lettre au Roy Henri Second » dans sa version d’origine de 1558, juxtaposée à une transcription approximative.
→ Le caractère « & » prend sa source dans imprimerie de l’époque ←

Lire la suite