« Le Vol MH370 n’a pas disparu » de Florence de Changy


"Le vol MH370 n'a pas disparu" (266p.) - Auteur : Florence de Changy (Ed. Les Arènes - février 2016)

« Le vol MH370 n’a pas disparu » (266p.) – Auteur : Florence de Changy (Ed. Les Arènes, février 2016)

Enquête sur « La plus grande énigme de l’histoire de l’aviation civile« , une enquête courageuse, fournie et profonde.

Florence de Changy est une journaliste française correspondante à Hong Kong pour le journal « Le Monde » depuis 7 ans, après avoir vécu plusieurs années à Kuala Lumpur (Malaisie). Pour connaître cette région, elle a été commandité par son journal afin d’enquêter sur cette énigme, la disparition du Vol MH370 de la Malaysia Airline le 8 mars 2014.

"Prétendre que le vol MH370 ait pu disparaître me semblait une insulte à l'Intelligence humaine. 
Des gens, des ordinateurs savaient forcément que quelque chose,
des radars, des satellites avaient vu. L'événement, de quelque nature qu'il fût, 
devait avoir laissé des traces, mêmes ténues. Il allait falloir trouver ces traces,
analyser le contexte, relever les incohérences, identifier les leurres et faire
parler les éventuels témoins. Et, surtout, refuser que la notion de "mystère" 
soit associée à ce dossier".
 Ecrit-elle dans l'Avant-propos.

Le résultat qu’elle nous partage avec ce livre est le fruit d’une enquête courageuse, étayée de témoignages et de faits vérifiés, factuels et concrets pouvant démentir les plus grandes rumeurs.

Ainsi, elle a effectué une contre-enquête aux Maldives, utilisant ses contacts, rencontrant des gens ‘hauts placés’ et, fini par se rendre sur l’îlot très isolé de Kuda Huvadhoo (une nuit de bateau) à la rencontre des témoins visuels. Il est clair aujourd’hui que l’avion aperçu au matin du 8 mars 2014, à basse altitude et au bruit assourdissant, ne pouvait être le MH370. L’heure et la direction (ouest-nord/ouest) ne correspondent pas ; d’autant que sur l’atoll voisin (ouest) venait d’être inauguré un nouvel aéroport, sans tour de contrôle, sur lequel atterrissent des avions style Bombardier bimoteur de 50 places, très bruyants.
Seulement, aucun autre journaliste au monde n’avait fait une telle démarche !

(…)

Tous les chercheurs et passionnés du MH370 (les MHistes comme elle les appelle) devraient lire ce livre. C’est un ouvrage de contre-vérité pour se poser d’autres questions. L’enquête n’est pas finie. Que de secrets politiques et économiques, semble recéler cette disparition ! Tous pays concernés, la France n’y est pas épargnée.

Ce livre devrait être traduit en anglais.
This book is only avalable in french version – Cf. Amazon.fr

__________

Info + :

Ch