100 ans séparent ces photos, Paris

Je vous propose un voyage à travers le temps, avec ces photos témoins d’histoire d’humains.

 

Rue Henri Turot, Paris 19e

Il s’agit là de l’ancienne rue Asselin (1) ouverte en 1840. Elle commence boulevard de la Villette et s’achève avenue Simon Bolivar, après un « S ». Trois temps d’histoire qui se répètent pourraient décrire cette rue :

Depuis la fin du 18e siècle, c’est toute une population déshéritée, d’une extrême pauvreté, des immigrés de province et de l’étranger qui avaient pris refuge là. Certains travaillaient sur les Buttes-Chaumont d’où étaient extrait le gypse.  Ils vivaient ici, à flanc de colline dans des abris de fortune construits au fur et à mesure, c’était devenu un bidonville. Ce lieu faisait alors parti de la commune de Belleville. La Ville de Paris a voulu se protéger d’une population indésirable en construisant l’enceinte des fermiers généraux (de 1785 à 1790).

Ce n’est qu’en 1840 que la rue Asselin (1) est percée, conçue dans un plan d’urbanisme pour ‘assainir’ le quartier. Les premiers habitants en ont été chassés, relégués plus loin encore et leur habitat ont été détruits, rasés pour construire des logements en dur destinés aux ouvriers défavorisés. Les matériaux utilisés provenaient probablement de l’enceinte. Mais l’histoire se répète et au fil du temps, ce quartier était devenu sordide, insalubre, d’une grande pauvreté et un haut lieu de la prostitution ‘au rabais’. Cf. Eugène Atget, photographe (1857-1927) + les écrits sur la misère de Paris : « Prostituées de la rue Asselin, 1925 « .

Dans les années 1930, un nouveau programme d’assainissement est votée. Des logements sociaux en briques jaunes, y sont construits en 1932 (dans le même but qu’en 1840, ‘assainir’ le quartier). La rue est renommée rue Henri Turot (2) en 1935 du nom de l’explorateur.

  1. Rue Asselin, vers 1900 – La perspective qui fuit l’escalier reflète le relief marqué du quartier.
  2. Rue Henri Turot, juin 2015 – Les escaliers ont disparu, les immeubles en face (des logements sociaux) ont été achevés en 1932. Depuis les attentats de janvier 2015, des soldats se relaient devant une école de confession juive.

 

 

Ch

 

Publicités

N'hésitez pas à réagir ou à apporter plus d'infos :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s